Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 21:18

istanbul_-_entretien_driss_lechgar_avec_kemal_kilicdaroglu_.jpg

Le conseil de l’Internationale socialiste (IS) a entamé, lundi, ses travaux axés sur des sujets d’actualité se rapportant essentiellement aux changements profonds qui s’opèrent dans plusieurs pays du Moyen-Orient et en Afrique du Nord et à la vision du centre-gauche pour l’économie mondiale. Membre de l’IS, l’USFP prend part à cette réunion, représentée par une forte délégation composée de Driss Lachgar, premier secrétaire du Parti, Habib El Malki, président de la commission administrative, Abdelkarim Benatiq, membre du bureau politique, Abderrahmane Amrani, responsable des relations extérieures et Khadija El Keryani, secrétaire nationale, responsable de la branche féminine du Parti. L’USFP tient à être fortement représentée lors de cette réunion importante pour défendre les intérêts du Maroc et contrer les manœuvres des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, avec à leur tête l’Algérie, qui ne rate aucune occasion pour nuire au Maroc et faire la propagande de la thèse du Polisario, a déclaré M. Lachgar à MAP-Istanbul.

L’USFP a redoublé d’efforts et a persévéré dans sa "position responsable" fin que "le Parti soit plus agissant au sein de l’IS" et que le Maroc ne soit plus "un simple sujet" pour cette organisation internationale, a souligné M. Lachgar, ajoutant que son Parti a toujours œuvré pour que l’IS équilibre ses positions et ne penche plus en faveur des thèses de l’Algérie et du Polisario. Accueillie par le Parti républicain du peuple (CHP), principale formation de l’opposition en Turquie, la réunion d’Istanbul connait la participation du secrétaire général de l’IS, Luis Ayala, et du président du Parti républicain du peuple (CHP), Kemal Kiliçdaroglu, aux côtés de représentants de plus de 100 partis politique membres de l'IS, dont plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement et présidents de parlements et des organisations parallèles, comme l’IS des femmes, dont la présidente n’est autre que l’USFPiste Wafae Hajji.

Les participants se pencheront, deux jours durant, sur deux thèmes principaux: "les crises actuelles liées aux luttes pour la démocratie, notamment au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et les conflits qui menacent la paix et la sécurité dans cette partie du monde" et "la vision de centre-gauche pour l'économie mondiale" en mettant l'accent sur la croissance, l'emploi et l'égalité, et pour un nouvel agenda pour le développement. La réunion du Conseil de l’IS à Istanbul, la deuxième de l’année après celle tenue en février dernier à Cascais au Portugal, a été décidée en septembre dernier au siège des Nations-Unies par le Présidium de l’IS, une organisation politique internationale qui regroupe la majeure partie des socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes du monde, ainsi que certains démocrates. L'Internationale Socialiste, qui compte 154 partis et organisations politiques des quatre coins du monde, entre membres de plein de droit, membres consultatifs et observateurs, a pour but de renforcer les relations existant entre les partis affiliés et de coordonner leurs positions politiques et leurs activités par consentement. Elle cherche aussi à étendre ses relations avec d'autres partis d'orientation socialiste non membres qui désirent coopérer avec elle. (MAP).

Partager cet article

Repost 0
Published by Driss Lachguar - إدريس لشكر - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Driss Lachguar إدريس لشكر
  • Driss Lachguar إدريس لشكر
  • : Blog de Driss Lachguar
  • Contact

Recherche

Actualités

Pages

Liens