Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Driss Lachguar lors d'une réunion à distance avec les membres du Conseil national de la région de Tanger-Tétouan Al-Hoceima

Notre proposition au sujet de l'impôt sur la fortune vise laréalisation de l’équité fiscale

Tout un programme est prévu pour l’organisation d’une cérémonie d’hommage à la hauteur du grand homme qu’était Si Abderrahmane

«La crise sanitaire du Covid-19 nous a imposé l’élaboration d’une Plateforme d’orientation pour l’encadrement du débat sur la conjoncture actuelle et ses répercussions, avec laquellel'opinion publique nationale a interagi à travers l’organisation de nombreux forums internationaux», a affirmé le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, lors d’une réunion qu’il a lui-même présidée à distance avec les membres du Conseil national du parti de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima dimanche 14 juin et à laquelle ont pris part les deux membres du Bureau politique, Machij El Karkari et Mustapha Ajjab.
Le dirigeant ittihadi a, par la suite, passé en revue les derniers développements politiques au Maroc, soulignant que l’USFP a marqué une forte présence sur la scène politique durant cette crise sanitaire, étant donné la force des initiatives qu'il a prises et l'indépendance dont il a fait preuve, ce qui explique les attaques lancées par certains contre le parti.
Selon lui, la mauvaise foi de ceux qui ciblent l’USFP a été dévoilée au grand jour et tout le monde s’est rendu compte qu’il y a des parties qui veulent nuire à l’USFP par des campagnes de désinformation, tout en appelant toutes les Ittihadies et tous les Ittihadis à plus de vigilance et de mobilisation pour déjouer ces manœuvres.
Le Premier secrétaire a aussi expliqué que l’USFP était le premier qui a proposé la loi relative à la lutte contre l’enrichissement illicite, non seulement en tant que slogan, mais plutôt en tant que pratique de lutte contre la corruption, tout en rappelant l'arsenal juridique qui a été mis en place à l'époque du gouvernement d'Abbas El Fassi pour protéger les témoins et lutter contre la corruption et en se demandant comment certains osent parler de lutte contre l’enrichissement illicite, alors qu’ils ne prennent aucune initiative et aucune mesure efficace et pratique que l’USFP considère comme une condition sine qua non pour mettre fin à ce fléau.
Concernant la retraite des ministres, Driss Lachguar a rappelé un incident historique qui a eu lieu au Parlement quand Abdelilah Benkirane (alors dans l’opposition) avait posé une question à Fathallah Oualalou (qui était ministre des Finances) sur ce sujet, affirmant qu’il est temps pour que le Groupe parlementaire de l’USFP adresse la même question au chef du gouvernement, car il y a des ministres qui bénéficient de la retraite parlementaire en plus de leurs traitements de ministre, sans parler d’autres rémunérations.
En ce sens, le Premier secrétaire a affirmé que vu les répercussions économiques et sociales de la pandémie de Covid-19, l’USFP a fait des propositions à ce sujet dans la loi de Finances rectificative, sans oublier la proposition de loi concernant l'impôt sur la fortune qui vise la réalisation de l’équité fiscale et la redistribution de la richesse et de l'impôt, car il est déraisonnable que ceux qui possèdent des avions privés ne payent pas cette taxe. Tout en mettant en valeur l’initiative de S.M le Roi de créer le Fonds de solidarité pour lutter contre la pandémie de Covid-19, laquelle initiative a montré que le Maroc est capable de collecter des fonds dans le cadre de la solidarité.
Le dirigeant ittihadi a également souligné que les efforts actuels devraient se concentrer sur la lutte contre la pandémie et ses effets et que les propositions de l’USFP sont nationales et non pas partisaneset étriquées. A cet égard, il a déclaré : « Nous travaillerons au niveau national pour mettre à jour un ensemble de lois relatives aux MRE et à la famille et il existe des propositions concernant la gouvernance et la lutte contre la corruption », tout en mettant l’accent sur la nécessité d’appliquer ces propositions et décisions.
Concernant le décès de Si Abderrahmane El Youssoufi, le Premier secrétaire a considéré que Si Abderrahmane El Youssoufi avait une place spéciale dans le cœur de tous les Marocains, affirmant que la cérémonie funéraire de Si Abderrahmane El Youssoufi était une cérémonie exceptionnelle à cause des mesures dictées par l’urgence sanitaire, ce qui explique qu’un nombre limité de personnes ont pu y assister.
Pour cela, Driss Lachguar a réitéré que tout un programme est prévu pour l’organisation d’une cérémonie d’hommage à la hauteur du grand homme qu’était Si Abderrahmane, à l’occasion de la commémoration du Quarantième jour de son décès.
Par ailleurs, les membres du Conseil national de la région de Tanger-Tétouan Al-Hoceima, ainsi que le secrétaire régional du parti, Mohamed El-Mamouji, ont salué dans leurs interventions la Plateforme d’orientation élaborée par le Premier secrétaire, ainsi que la teneur du dernier communiqué du Bureau politique, appelant à la nécessité d’appliquer sur le terrain ses principes et ses décisions pour qu’elles soient une véritable force réelle qui redonne au parti sa force et son éclat.

Tag(s) : #Actualités