Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 22:15

L’USFP à l’heure de son Xème Congrès : Driss Lachguar devant les secrétaires régionaux et provinciaux

www.libe.ma

Les travaux du Xème Congrès national de l’USFP ont débuté, hier, au complexe Moulay Rachid de la jeunesse et de l’enfance à Bouznika. Placé sous le slogan «Notre objectif : Un Maroc de démocratie, de modernité et de solidarité », ce Congrès revêt une grande importance et se veut «fondateur» comme l’avait souligné le Premier secrétaire Driss Lachguar, puisqu’il s’inscrit dans un contexte national et international marqué par la crise qui secoue la gauche au Maroc et un peu partout dans le monde particulièrement du côté du Vieux continent. 
A la veille de ce Xème Congrès, le complexe de Bouznika a abrité une rencontre qui a réuni les secrétaires des régions et des provinces avec les membres du Bureau politique. A cette occasion, Driss Lachguar a tenu à rappeler « le rôle primordial joué par les secrétaires régionaux et provinciaux après la tenue du 9ème Congrès dans la mesure où ils ont constitué un lien entre la direction du parti et sa base. Et que ce rôle leur incombe davantage aujourd’hui en vue de réussir l’étape du Xème Congrès ». 
Driss Lachguar n’a pas manqué de souligner que « les précédents Congrès de l’USFP ont toujours été des étapes importantes suscitant un grand intérêt de la part des citoyennes et citoyens contrairement à d’autres formations politiques», avant de préciser que «cette présence ittihadie fait partie intégrante des préoccupations des Marocains, d’où la grande responsabilité des Usfpéistes». 
Dans cet ordre d’idées, le Premier secrétaire a affirmé qu’«à travers ses différents Congrès, l’USFP a de tout temps constitué un centre d’intérêt pour l’opinion publique, mais pas toujours positif du fait que nous sommes un parti exposé aux scissions à chaque étape organisationnelle entreprise  et c’est ce qui nous a irrités. Cette image, nous devons la changer aujourd’hui à l’occasion du Xème Congrès national». 
Lors de son intervention, Driss Lachguar s’est également adressé à tous ceux qui prétendent que l’USFP passe par une situation difficile, indiquant que «nous ne sommes nullement en désaccord à propos du diagnostic, mais nous ne nous limitons pas au jugement. Nous œuvrons à remédier à cette situation dont la solution ne réside pas dans l’évaluation, l’observation et l’autoflagellation mais dans l’action et la tentative de changer cet état des lieux». 
Driss Lachguar s’est interrogé sur les raisons de l’appel au report du Congrès et sur le message que veulent adresser, ceux qui sont derrière cette demande, aux personnes qui s’intéressent aux affaires de l’USFP. Surtout que l’opération des préparatifs a connu une adhésion sans précédent de la part de l’ensemble des Ittihadi(e)s et de tous les organes nationaux et locaux du parti.     
Le Premier secrétaire s’est interrogé également sur «l’intérêt de se contenter de la tenue de la séance d’ouverture et de préserver les instances nationales issues du 9ème Congrès». Et d’ajouter : «Quelle sera l’attitude des militantes et militants quant à cette demande, eux à qui revient le mérite de la sauvegarde du parti durant cette étape ?». 
Driss Lachguar a considéré que les appels à l’ajournement du Congrès sont un mauvais signal lancé aux citoyennes et citoyens, alors que la direction actuelle tient à ce que les Congrès se déroulent à la date préalablement fixée.   
Driss Lachguar a, par ailleurs, fait savoir que tout au long de son expérience au sein de l’USFP, les militants ittihadis demandaient  toujours la tenue des Congrès aux dates arrêtées, puisque ces Assises constituent l’occasion idoine pour présenter de nouvelles idées et programmes et une étape qui garantit à l’ensemble des militants le droit de s’exprimer librement. 
«La grande mobilisation des Ittihadis  à travers les différentes provinces  et leur entière adhésion aux préparatifs  du Congrès nous ont convaincus que les militants sont conscients de l’importance  de l’étape actuelle et des défis à relever», a tenu à souligner le Premier secrétaire  du parti de la Rose. 
Tout en indiquant que l’unique élément perturbateur enregistré lors de la phase préparatoire du Congrès était la position incompréhensible  de ceux qui ont appelé au report, Driss Lachguar a affirmé que la direction du parti  ne pliera devant aucun  chantage quel qu’il soit et que seuls les Ittihadis ont le droit de décider de l’avenir de leur parti. 
Ce fut aussi, pour lui, l’occasion d’annoncer que plus de 30.000 Ittihadis ont participé aux différentes étapes préparatoires du Congrès  et d’affirmer que l’USFP est un parti d’institutions  régies par des règlements garantissant  le respect de la volonté de tous les militants. 
Le Premier secrétaire du parti de la Rose a confirmé dans ce sens que la Commission préparatoire a veillé au respect de toutes les décisions prises par la Commission administrative  réunie le 1er avril dernier et portant notamment sur les procédures, les congressistes, la composition du Conseil  national qui sera élu par le Congrès. Et de conclure que par souci de transparence, tout responsable ittihadi a le droit de s’enquérir de la liste des congressistes.

La mobilisation des Ittihadis et leur adhésion aux préparatifs du Congrès prouvent qu’ils sont conscients de l’importance de l’étape actuelle

Partager cet article

Repost 0
Published by Driss Lachguar - إدريس لشكر
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Driss Lachguar إدريس لشكر
  • Driss Lachguar إدريس لشكر
  • : Blog de Driss Lachguar
  • Contact

Recherche

Pages

Liens